Les nouvelles
Accueil / Capitales / Berlin – Capitale d’Allemagne
berlin
berlin

Berlin – Capitale d’Allemagne

Après la Seconde Guerre mondiale, Berlin, capitale de l’Allemagne a été partagée en deux secteurs : Berlin-Ouest et Berlin-Est, séparés par un mur de 1961 à 1989. La porte de Brandebourg, située à la frontière entre les deux parties de Berlin en fut le symbole.

La ville de Berlin

Berlin est également la plus grande ville d’Allemagne. Elle se situe dans le nord-est de l’Allemagne. Elle est bâtie sur les rives de la Sprée, dans une vaste plaine. La ville allemande est au cœur d’un nœud de communications, grâce à un réseau de canaux, d’autoroutes et de voies ferrées. Les activités industrielles ont laissé place au secteur tertiaire, notamment les activités liées aux institutions gouvernementales, le secteur financier et les services.

De 1961 à 1998, la ville a été traversée par le mur de Berlin, qui séparait Berlin-Ouest (qui appartenait à la République fédérale d’Allemagne, ou RFA) et Berlin-Est (qui appartenait à la République démocratique allemande, ou RDA). Après la chute du mur, Berlin a entamé d’immenses travaux d’urbanisme visant à rendre à la ville son unité. Le cœur de cette nouvelle dynamique se situe sur la Postdamer Platz, cœur historique de la ville, qui était auparavant coupé en deux par le mur, et qui est aujourd’hui le siège des institutions du gouvernement allemand. L’avenue Unter den Linden, « sous les tilleuls », est bordée d’édifices prestigieux comme l’Opéra, l’université Wilhem von Humboldt, la Bibliothèque d’État ; à son extrémité se dresse la porte de Brandeburg.

Ville de culture, Berlin se caractérise par son exceptionnelle concentration d’institutions culturelles et de musées, à l’image de l’île des musées, au cœur de la ville, qui accueille à elle seule cinq musées prestigieux. Les théâtres les plus renommés sont la Schaubühne et la Volskbühne ; un festival international de cinéma, la Berlinale, a lieu chaque année.

Le site de Berlin est habité depuis environ 10 000 ans, mais la fondation de ce qui deviendra plus tard Berlin est datée autour de 1230. Malgré les guerres successives, la ville se développe peu à peu, notamment sous la dynastie des Hohenzollern, à partir du xve siècle (les Hohenzollern vont rester au pouvoir jusqu’en 1918). Au xviie siècle, la population de Berlin est décimée par la famine, les épidémies de peste, les incendies, les guerres (dont la Guerre de Trente ans), et la ville ne compte plus que 7 000 habitants !

Au début du XVIIIe siècle, sous le règne du roi Frédéric-Guillaume, Berlin devient la capitale de la Prusse. La ville connaît alors un développement culturel et économique rapide, et s’agrandit : on compte 150 000 habitants à la fin du xviiie siècle, et 800 000 en 1870. Berlin reste la capitale sous les régimes du IIe Reich (1871-1918) et du IIIe Reich (1933-1945).

Après la Seconde Guerre mondiale, en 1949, la ville est divisée en deux secteurs : Berlin-Ouest et Berlin-Est. Le mur de Berlin est bâti par la RDA entre les deux secteurs, en une seule nuit, le 13 août 1961. Il empêche les habitants de circuler entre les deux parties de la ville. La chute du mur, en novembre 1989, marque la réunification de Berlin. La ville devient, en 1991, la capitale de l’Allemagne réunifiée.

>

Voir tous les articles sur Berlin – Capitale d’Allemagne, cliquez ici => Berlin – Capitale d’Allemagne



BDV - Billet d avion
Voyage moins cher
Voyage pas cher ecotour
Vacances pas cher