Les nouvelles
Accueil / Culture du monde / La musique ivoirienne
musique-ivoirienne
musique-ivoirienne

La musique ivoirienne

Abidjan a été, de 1975 à 1980, le centre de la musique ivoirienne moderne pour l’ensemble de l’Afrique francophone, avec ses studios d’enregistrement et ses maisons de disques. Ernesto Djédjé, disparu en 1983, fut le précurseur du ziglibithy, musique née de la fusion de la tradition ivoirienne et des rythmes congolais.

Le ziglibithy, interprété par Reine Pélagie, est actuellement devenu la musique nationale du pays. Parmi les vedettes nationales de renom, signalons Aïcha Koné qui chante surtout en bambara et en malinké, et Alpha Blondy qui est sans conteste le représentant le plus illustre du reggae africain.

>

Voir tous les articles sur La musique ivoirienne, cliquez ici => La musique ivoirienne



BDV - Billet d avion
Voyage moins cher
Voyage pas cher ecotour
Vacances pas cher