Les nouvelles
Accueil / Culture du monde (page 2)

Culture du monde

musique-suisse

La musique suisse

Au Moyen Âge dans la musique suisse, les monastères répandent le chant grégorien. Aux XIVe et XVe siècles, la musique profane se développe. Au XVIe siècle, la Réforme la proscrit; le compositeur Ludwig Senfl (1486-1542 ou 1543) fait sa carrière à la cour d’Autriche. Ensuite, les influences allemande et italienne reviennent: de multiples chorales et des sociétés de musique voient le jour à partir de la fin du XVIIIe siècle. Que les cantons soient germanophones ou francophones, l’influence …

Plus d'infos »

La musique suédoise

La musique suédoise fleurissait à la cour de Gustave III. L’Académie de musique fut fondée en 1771 sur son initiative, et l’Opéra de Stockholm – avec le Ballet royal – vit le jour en 1773. La période classique du XIXe siècle produisit un des rares compositeurs suédois d’envergure internationale, Franz Berwald, auteur de musique symphonique. La musique populaire suédoise a souvent servi de source d’inspiration, comme par exemple dans la Nuit de la Saint-Jean de Hugo Alfvén, plus …

Plus d'infos »
musique-tunisienne

La musique tunisienne

Classique ou populaire, profane ou religieuse, la musique tunisienne est partie intégrante de l’univers tunisien. Le malouf, version hispano-arabe de la musique musulmane d’Orient, est fort prisé [voyages]

Plus d'infos »
musique-hongroise

La musique hongroise

La musique hongroise est assez significative de la culture hongroise. Trois sensibilités la nourrissent, celle du chant traditionnel ancien, la musique savante et religieuse et la musique des orchestres tsiganes (csárdás). Franz Liszt (1811-1886) au XIXe siècle, Zoltán Kodály (1882-1967), Béla Bartók (1881-1945) et György Ligeti au XXe siècle, ainsi qu’une multitude d’interprètes et de chefs d’orchestre mondialement renommés, ont établi l’immense réputation musicale des Magyars en Hongrie. [voyages]

Plus d'infos »
Gabon_42

La musique gabonaise

Deux musiciens incarnent les tendances nouvelles de la musique gabonaise contemporaine: Pierre Akendengue et Hilarion Nguema, qui tous deux ont puisé dans le patrimoine musical de la tradition pour affirmer leur attachement à leurs racines africaines et n’ont pas hésité à se porter vers les autres musiques pour réaliser des œuvres ouvertes sur le monde. Akendengue aime psalmodier, sur des rythmes mélangés, des textes poétiques et des contes de la tradition orale. Nguema a inventé une musique humoristique …

Plus d'infos »
Égypte-voyage_37

La musique égyptienne

Plus encore que par la littérature, la musique égyptienne allait régner en maître sur l’imagination de millions d’hommes et de femmes, à l’intérieur et hors de ses frontières: celui de la nouvelle chanson arabe. Précurseurs, Saïd Darwiche et Abdou al-Hamouli ont fait renaître un art figé dans les formes traditionnelles. Des instruments d’origine occidentale, familiers au Caire depuis qu’un opéra y a été construit par le khédive Ismaïl Pacha, sont introduits. Abd al-Wahab, Abd al-Halim Hafez et Farid al-Atrache allaient …

Plus d'infos »
musique-iranienne

La musique iranienne

Dès son apparition, dans les années 1930, le cinéma se spécialisa dans les mélodrames musicaux. La musique iranienne dans les années 1970 est soutenue par la télévision nationale et la Cinémathèque d’Iran, fondée en 1958 par Farrokh Gaffary, il se montra dynamique malgré la censure, et fut souvent primé dans les festivals internationaux: le premier cinéaste ayant connu un succès d’envergure fut Dariush Mehrdjui, auteur de la Vache (1969) et du Cycle (1975). Cette première génération de réalisateurs, …

Plus d'infos »
Guinée-voyage_42

La musique guinéenne

La Guinée est le premier État africain qui créa à l’indépendance, un orchestre national, le Bembeya Jazz. Cette musique guinéenne animée par Boubacar Demba Camara jusqu’à sa mort en 1973, fut le fleuron de la chanson moderne africaine. Son succès encouragea la multiplication des orchestres. Conakry, capitale de la musique africaine, célébra ainsi Kouyaté Sory Kandia et la célèbre chanteuse sud-africaine Myriam Makeba, qui s’y établit en 1968 en prenant la nationalité guinéenne. Loin de la capitale une nouvelle musique s’élaborait …

Plus d'infos »
musique-mauritanienne

La musique mauritanienne

La musique mauritanienne se situe au carrefour de plusieurs influences. Ses accents plaintifs proviennent de l’Andalousie. Les tambours joués par les femmes, rythment les danses et les chants. Les hommes jouent du tidinit, petit luth à quatre cordes sans archet. Tahra Mint Hembara et Dimi Mint Abba, deux joueuses de l’ardin, sont, avec Khalifa Ould Eide, un joueur de tidinit, les artistes les plus connus du pays [voyages]

Plus d'infos »
musique-malienne

La musique malienne

La musique malienne contemporaine demeure profondément imprégnée par la tradition griote où les instruments servent de support au récit. Dans l’espace culturel mandingue, la kora, une harpe à vingt et une cordes, est très répandue. Des virtuoses comme Sidiki Diabaté et Batrou Sékou l’ont popularisée sur tout le continent. Cet instrument traditionnel est également très apprécié par les musiciens modernes. Sorry Bamba incarne au Mali la tradition dogon. En 1987, il a gravé un album, le Tonnerre dogon, …

Plus d'infos »

Voir tous les articles sur Culture du monde, cliquez ici => Culture du monde



BDV - BILLET D AVION MOINS CHER - JUSQU A - 50% SUR LES BILLETS D AVION 2016 - 2017