Les nouvelles
Accueil / Géographie / Cambodge – Relief

Cambodge – Relief

Le socle primaire, qui forme la partie orientale de l’Indochine, s’enfonce vers l’ouest du pays et disparaît sous des terrains plus récents. Il est formé de roches gréso-schisteuses, en partie recouvertes de nappes de laves basaltiques.

Au nord, la couverture du socle est constituée de puissantes formations de grès. Au sud, les grès ont été décapés et laissent la place, excepté dans les régions littorales, à des alluvions quaternaires apportées par le Mékong.

Le socle porte des plateaux assez faiblement découpés, aux sols latéritiques peu fertiles, et qui contrastent nettement avec les terres violettes des régions basaltiques. Le Cambodge ne s’étend que sur une mince partie du plateau gréseux de Korat; le grand escarpement (Dangrêk) qui en marque la limite méridionale occupe l’extrême nord-ouest du pays. À son pied, un glacis de piémont incliné précède la plaine alluviale.

D’épais blocs de grès, les monts des Cardamomes et la chaîne de l’Éléphant, séparent la plaine centrale du golfe de Thaïlande.
Le débordement des eaux fluviales a construit des levées alluviales, qui sont émergées en période de hautes eaux. À partir du lit mineur des rivières, on rencontre successivement une étroite zone (dite d’avant-berge), le bourrelet lui-même et un large glacis incliné (l’arrière-berge). On passe ensuite, insensiblement, aux régions plus basses, régulièrement envahies par les eaux.

>
Cambodge – Relief

Images de Cambodge – Relief

[voyages]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir tous les articles sur Cambodge – Relief, cliquez ici => Cambodge – Relief



BDV - Billet d avion
Voyage moins cher
Voyage pas cher ecotour
Vacances pas cher