Les nouvelles
Accueil / Géographie / Espagne – Relief

Espagne – Relief

La massivité d’ensemble, son contour quadrangulaire – dès l’Antiquité, le géographe grec Strabon comparait l’Espagne à une peau de taureau étirée – s’expliquent par l’omniprésence d’un socle ancien, dont la couverture a été plus ou moins remaniée sous l’influence du plissement alpin.

Le plateau de la Meseta occupe l’essentiel du pays, auquel il donne une altitude moyenne élevée – avec un peu plus de 660 m (contre 342 m pour la France), l’Espagne est le pays européen le plus élevé, après la Suisse. Le paysage de la Meseta se caractérise par l’abondance des lignes horizontales: surfaces tranchant le socle surmontées de reliefs résiduels de granites ou de quartzites, dalles de calcaires lacustres accumulés dans les cuvettes des compartiments affaissés du socle, surfaces tranchant les sédiments.

Chaînes et dépressions se succèdent vers le sud en bandes orientées est-ouest: Pyrénées, monts Cantabriques, vallées du Duero et de l’Èbre, système central (sierras de Gata, de Gredos et de Guadarrama), vallée du Tage, monts de Tolède, vallée du Guadiana, sierra Morena (rebord méridional de la Meseta), vallée du Guadalquivir, chaînes Bétiques.

Le socle, responsable des colorations bistre et ocre de l’ensemble du pays, est porté à plus de 1 000 m d’altitude dans le système central, les monts Cantabriques, la sierra de la Demanda et les Pyrénées. La couverture, secondaire et tertiaire, s’individualise en grands ensembles formés de cuvettes subhorizontales mal drainées; elle prend parfois la forme de dépressions (vallées de l’Èbre et du Guadalquivir).

Le jeu des plissements rend la structure complexe; ainsi les couches incorporent-elles fréquemment des matériaux anciens arrachés au socle (schistes, roches cristallines ou calcaires): c’est en particulier le cas dans la partie orientale du pays, de Gibraltar à la cordillère catalane.

Sur le piédestal que constitue la Meseta, les altitudes dépassent 2 000 m en Cantabrique. Elles atteignent 2 417 m à la Peña Ubiña (entre Asturies et León) et 2 648 m aux Picos de Europa, entre les villes de León et de Santander. Elles dépassent 3 000 m dans les Pyrénées, chaîne culminant à 3 404 m au pic d’Aneto (massif de la Maladeta), qui domine les 3 355 m du mont Perdu à l’ouest, le pic d’Estats (3 115 m) et le Puigmal (2 910 m) en pays catalan.

Les 3 478 m du Mulhacén, que l’on tend parfois à oublier tant le point culminant de la péninsule est déporté vers le sud, introduisent dans la sierra Nevada, la «montagne enneigée», une variante montagnarde au sein d’une Andalousie au caractère déjà subtropical.

.21 sept. 2015 ... Géographie de l'Espagne avec son relief et sa végétation. Découvrez aussi le climat de l'Espagne. Vous trouverez aussi des photos de la ville ....23 janv. 2008 ... Cette carte « à compléter » a pour objectif de faire découvrir la géographie de l' Espagne, notamment ses reliefs et ses grandes villes..A- Unité et diversité naturelle de l'Espagne. 1. Des reliefs élevés. En Espagne les régions montagneuses se trouvent : - au nord : les Pyrénées,. - au sud-est : le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir tous les articles sur Espagne – Relief, cliquez ici => Espagne – Relief



BDV - Billet d avion
Voyage moins cher
Voyage pas cher ecotour
Vacances pas cher