Les nouvelles
Accueil / Géographie / Liban – Climat

Liban – Climat

Si le climat méditerranéen vaut au Liban de connaître deux saisons bien tranchées, l’altitude et la continentalité apportent d’importantes nuances.

Les maxima pluviométriques, enregistrés en janvier-février, dépassent 700 mm et peuvent atteindre 1 500 mm. En altitude, où il pleut beaucoup, la neige apparaît à partir de 1 600 m. La couverture neigeuse et la rétention karstique font de cette montagne littorale du Croissant fertile un immense château d’eau.

La plaine de la Beqaa est beaucoup plus sèche: les précipitations y sont comprises entre 200 et 400 mm. Alors que le gel est inconnu sur le littoral, il est fréquent autour de la Beqaa (60 jours par an), où les amplitudes annuelles et journalières sont très fortes.

Les cultures cessent au-dessus de 1 200 m. Les célèbres forêts de cèdres de l’Antiquité ont disparu; elles ont fait place à une garrigue née de l’excès des abattages et des pâtures. Le couvert forestier ne concerne plus que 70 000 ha. Les collines, lorsqu’elles ne sont pas cultivées, sont recouvertes de buissons épineux et de fleurs sauvages.

>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir tous les articles sur Liban – Climat, cliquez ici => Liban – Climat



BDV - Billet d avion
Voyage moins cher
Voyage pas cher ecotour
Vacances pas cher